Balades à Paris et en Touraine

Deux expositions à ne pas manquer à Tours cet été

12 Août 2017, 10:31am

Publié par Jean-Charles Prévost

Olivier Debré : Gris bleu taches bleues de Loire

Si vous traversez Tours sur la route des vacances sortez de l’autoroute pour aller voir l’une ou l’autre de ces très belles expositions :

Le château de Tours organise chaque année deux expositions de photos en partenariat avec le musée du Jeu de Paume à Paris. Cet été, c’est au tour de Willy Ronis jusqu’au 29/10.

Willy Ronis (1910 – 2009) et actif de 1935 à 2002, est un témoin incontournable du Paris de la seconde moitié du XXème siècle ; photographe humaniste comme Doisneau et sympathisant communiste, il montre la vie des gens ordinaires sans pathos avec une joie de vivre qui colle bien avec la mentalité optimiste du Front Populaire, puis de la reconstruction et des trente glorieuses. Il réalise des reportages pour la presse illustrée en plein essor à cet époque et des œuvres de commande pour la SNCF, la Régie Renault ou les industriels vosgiens du textile.

Si ses photos donnent l’impression d’être prises sur le vif, elles sont aussi souvent l’objet d’une patiente construction ou d’essais multiples (le petit Parisien) pour trouver le mouvement et l’éclairage idoines.

Willy Ronis fut aussi un homme d’une grande culture artistique et on s’amusera à retrouver dans ses œuvres des réminiscences de ses visites fréquentes dans les musées parisiens. Une exposition très accessible, aussi pour des enfants.

S’il vous reste du temps, vous pourrez aussi voir jusqu’au 20/08 les toiles de Judith Wolfe dont j’ai beaucoup aimé les couleurs éclatantes posées dans un mouvement généreux sur de grandes feuilles de papier Japon.

Le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré vient de rouvrir après d’importants travaux dans un bâtiment moderne conçu pour présenter simultanément trois expositions. Cet été, il s’agit de Per Barclay artiste norvégien et sa Chambre d’huile où une mince pellicule d’huile noire sur le sol reflète la pièce et les bâtiments environnants au travers de larges fenêtres, l’intéressante exposition Pressentiment de l’artiste coréen Lee Ufan qui avait été invité au château de Versailles en 2014 sans la polémique trop souvent associée à ces interventions. Lee Ufan nous introduit dans six pièces noires où ses installations dans la pénombre nous font ressentir les limites de notre perception – opportunément éclairée par le texte distribué à l’entrée !

 

Mais le clou au CCOD est l’exposition Olivier Debré Un voyage en Norvège, visible jusqu'au 17/09. Olivier Debré (1920-1999), fils du professeur Robert Debré, fondateur de la pédiatrie moderne, frère du Premier Ministre Michel Debré est surtout le petit-fils du peintre académique côté Édouard Debat-Ponsan élève de Cabanel. Influencé d’abord par Picasso après leur rencontre en 1941, il adopte son propre style en peignant de larges surfaces colorées, quasiment monochromes à l’exception d’un détail ou d’un empâtement. Olivier Debré est un représentant majeur de l’abstraction lyrique avec Nicolas de Stael, Pierre Soulages, Georges Mathieu, surtout connu pour ses toiles de dimensions monumentales des bords de Loire, dont plusieurs, léguées au musée des Beaux Arts de Tours, sont exposées dans les collections permanentes. Une seule de ces toiles est visible ici comme un rappel.

Olivier Debré a aussi beaucoup voyagé comme ici en Norvège à l’invitation de la galerie Haaken d’Oslo, séjournant à plusieurs reprises dans le chalet Lysne de ses amis Astrup dans la bucolique vallée de Laerdal dans la région des grands fjords de la côte Ouest prés de Stavanger. Paysages d’automne et d’hiver, marines, églises traditionnelles en bois l’inspirent pour des toiles toujours très colorées de dimensions plus modestes pour celles réalisées sur le motif (il sillonnait le pays à bord de sa camionnette chargée de tout son matériel) ou plus grandes pour celles retravaillées dans son atelier de Paris ou du Logis des Madères à Vernou sur Brenne prés de Tours mais sans atteindre les dimensions de ses bords de Loire.

Willy Ronis le Petit Parisien, Jeanne et Jacques près de Paris, la forge chez Renault, le nu provençal à Gordes, le Fil cassé
Willy Ronis le Petit Parisien, Jeanne et Jacques près de Paris, la forge chez Renault, le nu provençal à Gordes, le Fil cassé
Willy Ronis le Petit Parisien, Jeanne et Jacques près de Paris, la forge chez Renault, le nu provençal à Gordes, le Fil cassé
Willy Ronis le Petit Parisien, Jeanne et Jacques près de Paris, la forge chez Renault, le nu provençal à Gordes, le Fil cassé

Willy Ronis le Petit Parisien, Jeanne et Jacques près de Paris, la forge chez Renault, le nu provençal à Gordes, le Fil cassé

CCOD : Per Barclay Chambre d'huile, Lee Ufan l'arche à Versailles
CCOD : Per Barclay Chambre d'huile, Lee Ufan l'arche à Versailles

CCOD : Per Barclay Chambre d'huile, Lee Ufan l'arche à Versailles

Olivier Debré Un voyage en Norvège
Olivier Debré Un voyage en Norvège
Olivier Debré Un voyage en Norvège
Olivier Debré Un voyage en Norvège
Olivier Debré Un voyage en Norvège

Olivier Debré Un voyage en Norvège

Commenter cet article