Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Balades à Paris et en Touraine

New York, nous voila !

11 Novembre 2017, 12:53pm

Publié par Jean-Charles Prévost

Souvenez vous de mon billet du 26 Juillet 2016 où j’évoquais un voyage immobile (et virtuel) à New York : il est devenu réalité à la fin de ce mois d’Octobre et je voudrais vous faire partager mes impressions de la Big Apple, conscient qu’en six jours il me reste beaucoup à découvrir à la prochaine occasion!

Commençons par la fin : Nous avons résisté jusqu’à mercredi l’avant dernier jour avant d’aller à Broadway, l’artère élégante à partir de Union square, et à Times Square dont on a beau avoir vu cent fois les photos et se méfier d’une réputation peu flatteuse de piège à touristes. Pourtant le choc est énorme ! La circulation et la foule qui se presse sur les trottoirs, les tableaux lumineux, mosaïque anarchique qui change en permanence, tout vous plonge dans une cacophonie visuelle et sonore. Ce n’est ni beau ni harmonieux mais tellement vibrant et enthousiasmant!

Nous avions commencé d’une façon beaucoup moins classique : arrivés le vendredi soir nous étions dès huit heures par un grand soleil le samedi matin à l’embarcadère du Ferry de Staten Island. La traversée qui ne dure que vingt minutes offre un point de vue unique sur le sud de Mahattan et Hoboken de l’autre côté de l’Hudson River, puis sur Ellis Island, point d’entrée des immigrants jusque dans les années 50 et la statue de la Liberté. Surprenant, nous avons croisé des golfeurs en shorts avec leurs sacs – l’île est la meilleure option quand on habite le Financial District – alors qu’un musicien jouait du saxophone – toutes les occasions sont bonnes à New York pour faire de la musique (et presque toujours de la bonne) ; plus tard dans le métro un trio de noirs improvisera a capella des succès Motown. Arrivés à destination nous avons repris le même bateau dans l’autre sens pour profiter encore de la célèbre skyline des gratte-ciel de Downtown qui s’avancent dans l’eau comme une proue de navire à la pointe de Manhattan.

Nous avons ensuite pris le métro vers Brooklyn de l’autre côté de l’East River afin de revenir vers Manhattan en traversant à pied le pont de Brooklyn bridge pour profiter d’une autre vue sur Downtown. En sortant du métro, nous sommes plongés dans l’ambiance bon enfant du week end dans ce quartier de plus en plus « preppy » (BCBG) : un marché propose fruits et légumes : des pommes, des choux fleurs de couleurs étonnantes, orange, violet, le tout garanti bio et locavore ; nous verrons que même les supermarchés suivent le mouvement, qui a dit que les US étaient le pays de la malbouffe ? de fait nous allons très bien manger à New York... Plus loin au Cadman Plaza Park, des volontaires ramassaient les feuilles et une marche organisée par une charity, l’American Heart Association accueillait des familles entières, illustrant l’importance des charities pour l’accès à la santé et à la culture (musées, bibliothèques), ce qui peut paraître étrange, habitués que nous sommes à attendre uniquement de l’Etat le financement de tels services.

Le lendemain dimanche, l’activité qui s’impose c’est de participer à un service Gospel. Nous arrivons en avance à Harlem qui n’a pas spécialement bonne réputation. Pourtant à l’écart de la 125th street pas très engageante, les rues qui bordent le Marcus Gravey Park sont bordées de maisons cossues à la façade de grès rouge-brun dites brownstones qu’on s’attendrait à trouver dans des quartiers plus huppés. Nous n’avions pas été les seuls à avoir eu cette idée et après quelques tentatives infructueuses, la Memorial Baptist Church et son pasteur Renée Washington, tenue dorée, coiffure sophistiquée, tous bijoux dehors finit par nous accueillir. Son discours combine appels insistants à la générosité et rappels à la morale avec une autorité à laquelle nous ne sommes pas habitués. Nous auvons la chance d’assister au baptême d’une adulte et de constater qu’aux rites prés les messages sont les mêmes. Ensuite, on nous expulse (sans doute pour éviter que nous soyons témoins de scènes de transe); en sortant nous remarquons la Ford Mustang rouge dernier cri garée juste devant l’entrée, le pasteur a décidément bon goût !

Le lendemain lundi jour de semaine nous partons visiter le quartier de Wall Street. L’impression correspond bien à son image : des rues canyons où les grands immeubles éclipsent la lumière du jour, le plus souvent piétonnes, parsemées d’obstacles anti attentats et surveillées par une police sur les dents. Les food trucks où les employés affamés viendront chercher toutes sortes d’en-cas pour la pause déjeuner s’y pressent et proposent en face du temple de la finance shawarmas et autres fellafels garantis halal servis par les derniers immigrants, illustration de la concurrence et de la libre entreprise. Contrastant avec l’agitation du quartier, l’église anglicane de Trinity Church est un havre de paix entouré du petit cimetière où reposent les premiers colons, cernée par la circulation démentielle et le vacarme des chantiers.

La pluie annoncée le mardi nous a expédiés au Metropolitan Museum, un monstre qui accueille sous le même toit des collections qu’il faudrait chercher chez nous du Louvre, à Orsay et aux Arts Décoratifs. Comme le MET, tout est BIG à New York : les petits cafés font 25 cl, au supermarché les yaourts sont pour deux, les paquets de chips pour cinq et les bouteilles de jus de fruit font deux litres, les portions au restaurant dont on fait mettre la moitié dans un doggybag, alors pourquoi pas les musées ? Nous nous sommes contentés de la section American art (peinture et arts décoratifs, avec des period rooms qui exposent décors, meubles et objets d’art en situation pour lesquels les américains ont ouvert la voie suivie partout maintenant notamment au Louvre), sans doute la plus intéressante pour des néophytes qui veulent mieux comprendre la civilisation américaine. Il y avait aussi des motifs bien terre à terre derrière le choix du MET : une entrée dans n’importe quel musée coûte 25$ (22 €) pour un adulte ! Au MET c’est aussi ce que vous payez sur Internet mais si vous vous rendez sur place sans billet vous paierez une donation à discrétion !

 

Ces quelques jours à New York ont été intenses, vibrants d’images, de sons, de couleurs, riches d’expériences propres à dépasser les idées reçues du vieux fond d’anti américanisme qui n’est jamais loin chez nos journalistes et nos hommes politiques ! Je n’ai qu’un regret : ne pas être venu plus tôt et je ne peux que vous inviter à venir par vous mêmes vous rendre compte de cette ville-monde si enivrante !

 

Quelques conseils pour votre voyage :

Je suis un inconditionnel d’ Airbnb pour les rencontres avec l’autochtone qu’il permet contrairement à un hôtel, même si ce n’est pas sans risques ; choisir deux lieux nous a permis de répartir ceux-ci et de découvrir deux quartiers différents, l’inconvénient d’avoir à déménager étant finalement mineur. C’est donc un peu par hasard que nous avons atterri dans deux quartiers différents : W 10th street dans Greenwich village à l’ouest les trois premiers jours et E 6th street dans l’East Village les trois derniers. Deux quartiers alternatifs au départ qui deviennent de plus en plus bobo mais des ambiances complètement différentes : Greenwich Village quartier ancien de maisons à l’anglaise, investi dès les années 20 par la bohème new yorkaise, rassemble restaurants et bars où se presse aujourd’hui une jeunesse survoltée dans une décontraction plutôt friquée et convenue. Nous avons préféré l’East Village, quartier de junkies dans les années 60, beaucoup plus mélangé où latinos et noirs côtoient les preppys qui ne peuvent plus se permettre les quartiers plus à la mode comme Greenwich, Chelsea ou Tribeca ; autrefois dangereux il est maintenant parfaitement safe et bien plus calme et le bus direct pour Union Square s’est révélé tout aussi commode que le métro pour nos déplacements.

 

En arrivant à JFK le plus pratique est l’Air Train, sorte de navette entre les terminaux qui vous dépose en tête de ligne du métro (Howard Beach ou Jamaica station selon la ligne et l’endroit où vous allez dans Manhattan). On paye 5$ à la sortie par carte de crédit aux machines (pas d’employé, prise de tête assurée!) mais la même chose au kiosque qui vous vendra également la Unlimited Ride Metrocard indispensable pour poursuivre votre trajet en Métro et qui vous servira pendant votre séjour (32$ /pers. pour 7 jours), je vous recommande pour cela d’arriver avec des dollars.

Pour sortir de New York il aurait été possible de reprendre métro et Airtrain vers JFK, nous avons préféré le train pour poursuivre vers Boston -c’est aussi jouable pour Philadelphie ou Washington- à partir de la gare de Penn station à l’angle de la 8th Av et de la 34th st. Nous sommes arrivés bien à l’avance et nous avons bien fait car les correspondances avec le métro sont longues et il faut attendre à l’étage supérieur avant de se diriger au dernier moment vers la voie du train. C’est, paraît il, bien plus facile que de sortir de New York en voiture de location.

Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village
Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village

Times square, golfeurs au ferry de Staten Island, skyline, pont de Brooklyn, Harlem, Wall street, Trinity church, Au MET l’Amérique rurale "Long Island farmhouses" William Sidney Mount 1862 l’Amérique urbaine "Table for Ladies" d'E. Hopper, Greenwich village et Washington sq, skyline vu de l'East Village et Williamsburg br le long de l'East River, jardins communautaires et mural dans l'East village

Commenter cet article