Balades à Paris et en Touraine

Munch, Hodler, Monet peindre l’impossible

30 Septembre 2016, 08:15am

Publié par Jean-Charles Prévost

Munch, Hodler, Monet peindre l’impossible

Une exposition au Musée Marmottan du 15/09/2016 au 22/01/2017.

Logé dans un hôtel particulier au bord du jardin du Ranelagh, le Musée Marmottan, où nous avons visité l’année dernière l’exposition Villa Flora, est avant tout connu pour sa collection d’œuvres de Monet, léguées par son fils Michel en 1966. Ce legs exceptionnel en a attiré d’autres, notamment la très intéressante collection Berthe Morissot léguée par la famille Rouart.

Fort de la richesse de ses collections permanentes et des relations qu’il entretient avec les musées privés et les collectionneurs européens, Marmottan organise des expositions qui permettent de découvrir des œuvres rarement vues à Paris. Ainsi l’exposition de l’an dernier présentait des œuvres d’Hodler et Vallotton à l’occasion de la fermeture temporaire de la Villa Flora de Winterthur qu’elles n’avaient jusque-là jamais quittée. L’exposition de cet automne tire parti d’une situation similaire touchant le musée Munch d’Oslo et, avec l’appoint de nouvelles œuvres d’Hodler prêtées par des collections privées suisses, Marmottan organise une rencontre improbable, celle de ces trois peintres qui ne se sont jamais rencontrés de leur vivant -même si Monet n’était sûrement pas un inconnu pour les des deux autres.

Peindre l’impossible, c’est le titre de cette exposition, qui se réfère à la volonté des peintres de la fin du XIXème siècle de faire face à la concurrence de la photographie qui permet dès les années 1860 une reproduction mécaniquement parfaite de la réalité – en noir et blanc toutefois pour l’instant. Les peintres vont alors chercher à traiter de motifs que la photographie de l’époque ne peut pas prendre en compte comme, notamment chez Monet, les mouvements de l’eau et la couleur de la neige – qui n’est pas blanche mais présente d’infinies nuances de bleu de jaune de rouge et d’orangé-, la nuit étoilée chez van Gogh ou le soleil chez Monet encore avec « Impression soleil levant », incipit du mouvement impressionniste auquel Marmottan a consacré une exposition entière en 2014.

Ces sujets ne sont bien sûr pas nouveaux : les primitifs flamands au XVIème siècle ont peint les paysages de neige de leur pays, Ucello à la même époque à Sienne des scènes de bataille nocturnes, par exemple. Ce qui est nouveau en revanche, c’est que le motif « impossible » jusqu’alors simple élément du décor devient le sujet même de l’œuvre. En outre, le progrès technique facilite l’accès à des paysages qui devaient jusqu’alors se mériter : les vues des sommets des Alpes au dessus d’une mer de nuages peintes par Hodler doivent beaucoup aux trains à crémaillère qui mettent la haute montagne à la portée de tous et non plus des seuls alpinistes.

Hodler souhaite fixer l’effet de la lumière sur le même paysage à des saisons différentes ou des moments différents de la journée créant ainsi des multiples du même motif comme l’avait fait Monet : sa cathédrale de Rouen sera la vue sur les cimes des Alpes de Genève ou les bords du lac Léman.

Bien sûr on pourra trouver artificiel le parti pris de rapprocher ces trois peintres, mais n’est-ce pas le propre des œuvres d’art que de susciter toujours des rapprochements et des interprétations nouvelles ?

Et puis si comme moi vous avez découvert et apprécié Hodler à l’occasion de l’exposition Villa Flora de l’an dernier, ne boudez surtout pas votre plaisir, les vues de montagnes et de lacs des collections privées suisses sont magnifiques et il n’est pas dit que nous puissions les revoir de sitôt !!

Hodler deux vues du Lac Léman de Chexbres, Munch la Nuit Etoilée et Soleil de face, Monet les maisons bleues et Maisons dans la neige en Norvège
Hodler deux vues du Lac Léman de Chexbres, Munch la Nuit Etoilée et Soleil de face, Monet les maisons bleues et Maisons dans la neige en Norvège
Hodler deux vues du Lac Léman de Chexbres, Munch la Nuit Etoilée et Soleil de face, Monet les maisons bleues et Maisons dans la neige en Norvège
Hodler deux vues du Lac Léman de Chexbres, Munch la Nuit Etoilée et Soleil de face, Monet les maisons bleues et Maisons dans la neige en Norvège
Hodler deux vues du Lac Léman de Chexbres, Munch la Nuit Etoilée et Soleil de face, Monet les maisons bleues et Maisons dans la neige en Norvège
Hodler deux vues du Lac Léman de Chexbres, Munch la Nuit Etoilée et Soleil de face, Monet les maisons bleues et Maisons dans la neige en Norvège

Hodler deux vues du Lac Léman de Chexbres, Munch la Nuit Etoilée et Soleil de face, Monet les maisons bleues et Maisons dans la neige en Norvège

Commenter cet article