Balades à Paris et en Touraine

Le charme discret de Passy

26 Mars 2015, 15:02pm

Publié par Jean-Charles Prévost

Le charme discret de Passy

Y a-t-il vraiment quelque chose à voir dans ce quartier, souvent associé à Auteuil et Neuilly, à part des immeubles luxueux mais tristes et LA fameuse rue de Passy, lieu favori de celles qui « kiffent le swag », comme le dit si joliment Jean Rochefort en racontant Madame Bovary sur Internet ?

Faites comme moi, prenez le métro jusqu’à la station du métro aérien du même nom (pour éviter l’affreux « éponyme » !) et étonnez-vous de vous trouver au niveau du premier étage des immeubles en descendant sur le quai. Les plus cinéphiles reconnaîtront l’appartement où fut tournée la scène qui a valu au film « dernier Tango à Paris » (maintenant bien oublié…) une interdiction aux moins de 18 ans en France ….

Engagez-vous sur le pont qui fait traverser la Seine au métro aérien, décor de nombreux shootings, jusqu’ au niveau de l’Ile aux Cygnes d’où la vue est si belle sur la tour Eiffel d’un côté, la colline du Trocadéro de l’autre, que vous en oublierez les tours du Front de Seine.

Passy, était une station thermale au 19 siècle -ce que rappelle la rue des Eaux qui abrite pourtant le musée du Vin. Les nombreux objets exposés, des plus humbles outils aux carafes les plus précieuses, évoquent la vigne, le vin et toutes les professions qui contribuent à l’activité viticole dans toutes les régions de France, vignerons, tonneliers, manipulateurs de champagne, etc. Un peu plus loin, la rue Berton vous transportera dans une petite ville de province ; pas étonnant que Balzac y ait élu domicile sous un faux nom, car les deux entrées de la maison lui permettaient d’échapper facilement à ses créanciers ; sa maison est devenue musée.

Rattaché seulement en 1860 à la ville de Paris, Passy était à l’origine un village où les parisiens venaient prendre le bon air et s’étaient fait construire des maisons de campagne entourées de jardins ; les terrains rendus disponibles ont permis de nombreuses constructions au début du siècle dernier et Passy - comme Auteuil- comptent les plus beaux exemples d’immeubles Art Nouveau et Art Déco. Mais les petites rues, maisons basses autour de la rue de l’Assomption conservent heureusement au quartier son côté village.

La tour Eiffel, le pont Bir Hakeim, l'île aux CygnesLa tour Eiffel, le pont Bir Hakeim, l'île aux CygnesLa tour Eiffel, le pont Bir Hakeim, l'île aux Cygnes

La tour Eiffel, le pont Bir Hakeim, l'île aux Cygnes

Commenter cet article