Balades à Paris et en Touraine

Exposition Emile Bernard à l’Orangerie

9 Novembre 2014, 20:43pm

Publié par Jean-Charles Prévost

Exposition Emile Bernard à l’Orangerie

Peintre, graveur, mais aussi critique d'art, écrivain et poète, Emile Bernard a joué un rôle majeur dans l'élaboration de l'art moderne. L’exposition présentée au Musée de l’Orangerie à Paris du 17 septembre au 15 janvier retrace de façon très complète la production extrêmement variée d’un peintre dont on a jusqu’ici surtout présenté les œuvres de jeunesse (1886-1891) période où Bernard, en réaction aux dérives de l’impressionnisme, développe la doctrine « synthétiste » reprise ensuite notamment par Gauguin et préfigure la peinture abstraite.

Cependant jusqu’à sa mort en 1941, Bernard ne cessera de développer des manières picturales différentes notamment en redécouvrant les peintres italiens de la Renaissance -Michel Ange, Vinci, le Titien- et espagnols –El Greco- lors de ses voyages et au cours d’un séjour de dix ans en Egypte de 1893 à 1903. Cette partie « classicisante » de son œuvre est beaucoup moins connue jusqu’à présent car elle entre en contradiction avec la « doxa » officielle de l’art abstrait et du déconstructivisme ; l’exposition nous la fait redécouvrir.

Bernard n’est pas seulement un peintre c’est aussi un écrivain : il écrit souvent sous des noms d’emprunt des poèmes –Apollinaire le considérait comme un poète majeur- et des romans symbolistes, mais surtout il développe dans ses critiques ses idées sur la peinture et publie sa correspondance avec son ami van Gogh et ses entretiens avec Cézanne qu’il rencontre en Aix à la fin de sa vie et qui influencera profondément sa peinture de sorte que les écrits de Bernard sont aujourd’hui une source majeure de connaissances sur ces peintres.

C’est par ailleurs un artiste complet et exigeant qui abordera aussi les arts décoratifs et surtout la gravure et illustrera des livres pour Ambroise Vollard.

En présentant des œuvres de toutes les périodes de l’artiste rarement vues car rovenent de musées étrangers l’exposition nous invite à redécouvrir ce peintre mal aimé et mak connu qui aura cependant joué un rôle majeur dans l’histoire de la peinture de la fin du XIX° et de la première moitié du XX° siècle.

Nous visiterons cette exposition le 20/11 à 9h15 des places sont encore disponibles pour ceux qui souhaitent nous rejoindre.

Exposition Emile Bernard à l’Orangerie

Commenter cet article