Balades à Paris et en Touraine

Antoine Desgodets architecte du Roi (1653-1728)

26 Novembre 2014, 20:41pm

Publié par Jean-Charles Prévost

Antoine Desgodets  architecte du Roi (1653-1728)

Né en 1653 à Paris d’un père ébéniste, Antoine Desgodets opta pour l’architecture et devint architecte-juré, expert des bâtiments, architecte du garde-meuble du roi. Au début de sa carrière, il effectue à la demande de Colbert en 1674 un relevé minutieux des monuments romains qui sera publié en 1682 chez Coignard sous le titre des « Édifices antiques de Rome dessinés et mesurés très exactement ». Madame Hélène Rousteau-Chambon, qui en a publié en 2008 la « Réédition en fac-simile» avec une introduction et des notices explicatives, souligne l’importance de ce texte :

« Les Edifices représentent un moment central dans l’histoire de l’architecture « française », fondée en grande partie sur la reprise des modèles de l’architecture romaine en France et la circulation de ces modèles à travers l’Europe. Elle est cruciale pour comprendre la controverse entre les anciens et les modernes en France, de même que pour saisir les rapports entre l’appropriation de l’Antique et la construction nationale, en France et en Europe.

C’est à partir du milieu du XVIIIe siècle, au moment où l’Europe entière se tourne de nouveau vers Rome, que les Édifices deviennent non seulement recherchés, mais en quelque sorte obligatoires les exemplaires connus portent les marques d’appartenance les plus prestigieuses. En 1779, l’ouvrage semble épuisé, car il est retiré (sur les planches originales, avec une nouvelle page de titre comportant la date changée) à Paris, chez Claude-Antoine Jombert. En 1800-1801 Charles Moreau (1762-1810) publie en un ouvrage intitulé Fragmens et Ornemens d’architecture, dessinés à Rome d’après l’antique, par Mr Charles Moreau, architecte, forment supplément à l’œuvre d’architecture de Desgodets. Il s’agit donc bien d’un best seller qui inspirera longtemps les auteurs des manuels d’architecture. »

Ce texte provient du site « Les Cours d’Antoine Desgodets » consacré aux recherches effectuées sous la direction du professeur Robert Carvais http://www.desgodets.net/:

Suite à ce succès, Antoine Desgodets sera nommé en charge des travaux puis contrôleur à Chambord, en 1694 il est nommé contrôleur des bâtiments à Paris puis en 1719 il est nommé professeur à l’Académie royale d’architecture. Les cours qu’il y a prononcés jusqu’à son décès en 1728 sont parvenus jusqu’à nous sous forme de traités manuscrits qui constituent un jalon important dans l’élaboration et la normalisation du savoir architectural à l’époque classique et dont l’influence se poursuivra jusqu’au milieu du XIXe siècle:

  • Traité des ordres –étudie les ordres antiques et leur utilisation dans la construction
  • Traité de la commodité – fournit des modèles d’églises, d’hôtel-Dieu et d’hôtels de ville,
  • Traité du toisé –propose une méthode d’évaluation des quantités et des prix des matériaux et de la main d’œuvre tant pour l’établissement des devis que pour la signature des mémoires de travaux pour la construction des bâtiments,
  • Traité des servitudes – traite du régime juridique des biens immobiliers où l’architecte intervient comme constructeur ou comme expert.

Le site présente une restitution des travaux effectués sur les versions manuscrites des traités ou de leurs reprises par les successeurs d’Antoine Desgodets ; on y souligne la modernité, le caractère pratique et efficace de ces cours à l’origine de la pratique de l’architecture moderne.

Antoine Desgodets  architecte du Roi (1653-1728)

Commenter cet article